//
you're reading...
Point de vue

Depardieu, l’évasion qui fait diversion

Pendant que le gouvernement tire à boulets rouges sur Depardieu, la non-revalorisation du Smic annoncée par le gouvernement elle n’est pas discutée. Jean-Marc Ayrault peut remercier Gérard pour cette diversion.

Ils o10473nt sorti l’artillerie lourde. Ce dimanche, les dignitaires du PS ont adressé de nombreuses quenelles au pestiféré du moment : Gérard Depardieu. Michel Sapin, Aurélie Filippetti, Alain Vidalies, Harlem Désir, David Assouline… Chacun y est allé de sa remarque grinçante. « Il dit que sa patrie, c’est le monde et l’Europe. Sa patrie, ça a l’air d’abord d’être son compte en banque », a par exemple raillé Benoit Hamon.

Étonnante promptitude des socialistes à dénoncer l’évasion fiscale de celui qui incarnait Jean Valjean dans les Misérables. C’est vrai quoi, c’est quand même Gérard Depardieu. 47ème personnalité préférée des Français. Un monstre sacré du cinéma, bref un intouchable. En le traitant de minable, Ayrault ne pensait surement pas qu’il lui enverrai une lettre d’amour.

D’ailleurs, au PS, le ton est d’habitude plus courtois avec les évadés fiscaux. Quand Bernard Arnault a été soupçonné d’aller planquer quelques biftons chez les belges, ils étaient pourtant restés modérés, les socialistes. Et Mediapart a dénoncé le possible compte en Suisse de leur confrère, ils l’ont soutenu leur collègue. Mais pour Depardieu, pas de quartier.

Pas de JT pour le Smic

Des esprit pernicieux pourraient voir dans la vitesse et la violence de la réplique gouvernementale une volonté de détourner l’attention médiatique, concentrée jusque là sur Jérôme Cahuzac. D’ailleurs, peu importe ses intentions, le fait est que l’actualité dominicale a été largement dominée par cet événement qu’a constitué l’annonce de son exil. Même Claire Chazal en a parlé (après l’ouverture sur le massacre aux Etats-Unis mais avant l’autre grand événement du jour : le manif pour le mariage pour tous).

Avec toute cette agitation, un autre temps fort de la journée est lui passé inaperçu. En effet, le gouvernement a annoncé qu’il n’y aurait pas de coup de pouce au Smic en 2013 et que celui-ci ne serait pas indexé sur la croissance, comme l’avais pourtant promis le candidat François Hollande. Pendant qu’ils répondent aux questions des journalistes sur l’homme qui avait rendu son passeport, les socialistes parlent moins de leur collègue en délicatesse, ni du coup dur qu’ils infligent aux 2,6 millions de smicards. D’ailleurs, le Smic, Claire Chazal et Lauirent Delahousse n’en ont même pas parlé dans leurs 20 heures.

Une aubaine cette affaire Depardieu ! Car en plus de laisser respirer Cahuzac, elle permet au gouvernement d’annoncer en catimini un renoncement de plus. Gérard Depardieu pensait faire un joli pied de nez à Hollande & Cie, il leur a au final rendu un grand service


E.D.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :